23 kilomètres entre La Bastide Puylaurent et Villefort, voilà notre quatrième étape. Elle sera lumineuse de ciel bleu, de genêts fleuris, de vieilles pierres, de fleurs, de papillons, et assez facile.. Il n'y a que 400 mètres de dénivelé en tout. Les paysages sont grandioses et il a été difficile de faire un choix dans les nombreuses photos prises ce jour là...

Au départ: l'église de La Bastide Puylaurent :

P1160329

Pour commencer un joli sentier en forêt :

P1160334

 

Puis une route désaffectée : 

P1160335

 

Enfin des paysages grandioses, verdoyants... un régal pour les yeux.

 

P1160343

P1160348

 

Thort

P1160351

 

Et son fameux dolmen : la table de Gargantua.

P1160356

P1160359

P1160360

P1160363

 

Et voici les ornières, qui témoignent du passé de ce chemin :

P1160366

P1160378

 

Puis d'autres ornières :

P1160379

 

Les paysages au dessus de Prévenchères :

P1160388

P1160390

P1160393

P1160394

 

Une descente pour franchir le ruisseau.. et une courte remontée vers Albespeye : facile !

P1160402

 

Albespeyre :

P1160431

P1160432

 

l'arrivée à la Garde Guérin est majestueuse : 

P1160445

 

La fontaine de la Garde Guérin :

P1160454

 

Pause obligatoire : ce village est une merveille !

P1160467

P1160468

P1160487

P1160494

 

La descente sur Villefort avec vue sur le lac :

P1160503

P1160512

P1160528

La plaque inaugurale du GR 700 :

P1160534

 

Un côté "vintage" : 

P1160535

 

Et voici l'herbier du jour :

Les centaurées dans une rue de Thort... cette fleur n'est pas sauvage mais les couleurs sont tellement jolies...

P1160354

Ornithogale en ombelle :

P1160397

 

Du serpolet sauvage : 

P1160398

 

Des bruyères carnées :

P1160407

 

Encore de beaux bleuets :

P1160446

 

Oeillet à delta :

P1160500

 

Digitale pourpre :

P1160517

 

Et le bestiaire du jour ...

Piéride du navet : 

 

P1160385

 

La grande Violette :

 

 

P1160400

 

Et nous avons posé nos bagages (très légers !!!) à l'hôtel Balme à Villefort : au coeur du village, avec une chambre tout confort... un paradis pour randonneurs, avec une épicerie juste à côté ouverte tous les jours, (en plus l'épicière est adorable...). Le meilleur reste à venir... nous avons diné dans le restaurant de cet hôtel... et cela a été un régal du début à la fin : une cuisine généreuse et raffinée, inspirée par le terroir et l'inventivité d'une cuisinière hors normes...Vraiment c'était parfait ! Nous avons gouté à la soupe d'orge perlé qui était simplement délicieuse puis à la truite du lac, et enfin au dessert : une poire infusée aux milles arômes... Hummmm !!! 

P1160536

 

A bientôt pour la suite...